23 mai 2013

Mise à jour de Google Penguin

Le réveil du Penguin


Voilà plus d'un an que je n'avais rien publié sur ce blog, il était temps que je reprenne la plume pour dépoussiérer le site !

Ce billet va traiter du référencement lié aux changement d'algorithmes de Google, notamment concernant son filtre Penguin (maintenant appliqué de manière continue).

Rappelons que Penguin est destiné avant tout à repérer automatiquement (par traitement informatique) les tentatives de manipulation de l'algo. liées à une sur-optimisation des pages web. On peut donc dire qu'il a dans le collimateur les SEO un peu trop enthousiastes, qui passeraient de SEO à SEOO (Search Engine Optimization à Search Engine Over-Optimization).

Dans sa quête du contenu de qualité que l'internaute va apprécier (http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2012/04/another-step-to-reward-high-quality.html), la webspam team de Moutain View traque le mauvais lien et incite les acteurs du web (éditeurs de site, blogueurs, webmasters, référenceurs...) à faire de même, en se méfiant des techniques quantitatives censées accroître la visibilité d'un site.

Le filtre Penguin est donc sensé scruter et analyser les liens (mais pas seulement) à la recherche de signaux qui en démontreraient la faible valeur-ajoutée pour l'internaute lecteur.

Depuis cette nuit, des légions de professionnels du web se ruent sur leurs outils de monitoring à base de statistiques, et tentent de comprendre, si les positions de leurs sites dans les pages de résultats du moteur ont bougé, comment fonctionne ce drôle de Penguin.

Ce blog dédié depuis 2006 au référencement qualitatif va publier dans les prochains jours une série d'articles analysant d'un côté les messages envoyés par l'équipe anti-spam depuis le premier lancement de son filtre Penguin le 24 avril 2012 (tiens, pratiquement la date de publication de mon billet précédent, faut-il y voir une corrélation ?) et de l'autre côté les conséquences de cette mise à jour algorithmique.

Restez donc à l'écoute pour des faits concrets et argumentés !